Accueil (Fréquence respiratoire)

 Médecine 

Accueil  
 
 
Accueil » Médecine » Fréquence respiratoire


 

Fréquence respiratoire

Médecine  Frénectomie  Fucosidose

fréquence respiratoire l.f.
breathing frequency
Nombre de cycles respiratoires par unité de temps.



Surveillance à l'aide du scope permettant de détecter des apnées, détresse respiratoire..
Pression artérielle (PA) ...

- une fréquence respiratoire supérieure à 30 par minute ;
- une hypertension artérielle.

Trouble de la
Trouble de la mémoire
Trouble de la mémoire autre que celui de la maladie d'Alzheimer
Trouble de la perception des couleurs
Trouble de la repolarisation
Trouble de la spermatogenèse
Trouble de la vigilance ...

La morphine est contre-indiquée quand il existe des troubles respiratoires à type de dépression c'est-à-dire une fréquence respiratoire inférieure à 12 mouvements par minute.

Apnées du sommeil ou diminution de la au cours du sommeil pouvant réveiller la personne et lui donner l'impression d'étouffer. Cette affection se rencontre plus fréquemment chez les hommes d'âge moyen souffrant d'embonpoint.

Accélération du pouls, de la fréquence respiratoire, élévation de la pression artérielle et modification du comportement cérébral. Ces désordres peuvent s'aggraver et déboucher sur l'arrêt respiratoire, la perte de conscience puis l'arrêt du coeur.

Comparativement aux patients n'ayant reçu aucun traitement, le recours à une séance de 30 minutes de rééducation respiratoire a entrainé une diminution aiguë (tout de suite après l'intervention) de la (pet coll. 2008b).

C'est une surveillance continue de la fréquence respiratoire et du rythme cardiaque, à l'aide d'un appareil relié à l'organisme par des électrodes, ...

La
A retenir
Les poumons sont les organes de la respiration. Ils permettent de débarrasser le sang du gaz carbonique produit par les cellules de l'organisme et de le remplacer par de l'oxygène nécéssaire à leur fonctionnement.

Un état d'hyperventilation par accélération de la fréquence respiratoire chez un sujet anxieux ;
Des vomissements répétés ;
Une hypomagnésémie (diminution du taux sanguin de magnésium dans le sang).
[?] Causes et facteurs de risque ...

-Une augmentation de la
-Une augmentation de la fréquence cardiaque
La principale complication est une décompensation cardiaque.

- un tachypnée ou inversement une bradypnée, c'est-à-dire une augmentation ou une diminution de la fréquence respiratoire ;
- un sifflement à l'expiration et/ou à l'inspiration (on parle de respiration sibilante) ; ...

Les signes d'alarme d'une crise grave associent des troubles de la conscience, des difficultés à parler, une agitation, une cyanose (couleur bleue des ongles et des téguments), une supérieure à 30/ min, ...

- le mode mono-chambre ventriculaire à fréquence asservie ou VVI-R adapte la fréquence de stimulation aux variations d'un signal biologique comme la fréquence respiratoire, la T°C... qui donne un indicateur fidèle de l'activité du sujet.

La dyspnée est une respiration difficile et pénible ou un essoufflement, qui peut apparaître chez une personne souffrant d'un cancer. Elle peut s'accompagner de modification de la .

Si on lui en laisse le temps, l'organisme est capable de s'ajuster à cette raréfaction de l'oxygène, il augmente la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire (respiration plus rapide et plus profonde), pour mieux oxygéner le sang.

FiO2 : fraction inspirée d'oxygène
FIV : fécondation in vitro
FO : fond d'oeil
FR :
FSH : follicle stimulating hormone (hormone folliculostimulante)
FV : fibrillation ventriculaire ...

Le cerveau se trouve alors en hypoxie (diminution d'oxygène) et ne fonctionne plus, ce qui diminue encore plus la fréquence respiratoire. La respiration finit par s'arrêter totalement et le coeur s'arrête à son tour.

Elle est plus élevée en période d'activité, c'est à dire le jour, qu'en période de sommeil. Elle varie en fonction des émotions, de la et des commandes nerveuses qui régulent automatiquement la pression artérielle.

Voir aussi: Voir aussi: Maladie, Médecine, Affect, Chronique, Affection

Médecine  Frénectomie  Fucosidose

 
RSS Mobile